Cette semaine en histoire

Les 100 ans de la Ligue nationale de hockey

Pour la semaine du lundi le 20 novembre 2017

Le 26 novembre 1917, un conflit amène plusieurs équipes à se retirer de l’Association nationale de hockey pour créer une nouvelle structure. Au début de la saison, en décembre, une nouvelle équipe de Toronto, appelée les Arenas, se joint à trois équipes de l’Association – les Canadiens et les Wanderers de Montréal ainsi que les Sénateurs d’Ottawa. La Ligue nationale de hockey (LNH) voit le jour.

Pendant la longue présidence de Clarence Campbell (1946-1977), la LNH passe de 6 à 18 équipes.
© Chris Lund, Bibliothèque et Archives Canada / PA-111399 / MIKAN 3386202

À cette époque, le Canada compte plusieurs ligues de hockey qui tentent toutes de décrocher la Coupe Stanley, don du gouverneur général Lord Stanley en 1893. Ce n’est qu’en 1926, avec la dissolution de la Western Hockey League, que la Coupe Stanley devient le prix ultime des champions des séries éliminatoires de la LNH. La Ligue entreprend alors une expansion vers le sud et, à la fin des années 1920, 6 des 10 équipes qui la forment se trouvent aux États‑Unis.

Dans les années 1930, les spectateurs se font plus rares. La LNH perd plusieurs équipes, dont les Pirates de Pittsburgh et les Maroons de Montréal. La tendance se maintient et, en 1942, la Ligue compte encore moins d’équipes lorsque les Americans de Brooklyn sont contraints de se dissoudre parce que leurs joueurs sont appelées à combattre durant la Seconde Guerre mondiale. De 1942 à 1967, la LNH se compose des Bruins de Boston, des Blackhawks de Chicago, des Red Wings de Détroit, des Canadiens de Montréal, des Rangers de New York et des Maple Leafs de Toronto. En anglais, ces équipes seront par la suite appelées les « Original Six ».

Un timbre illustrant les équipes "Original Six" de la Ligue nationale de hockey.
La LNH et les marques d'équipes de la LNH appartiennent à la LNH et à ses équipes. © LNH 2017. Tous Droits Réservés. Utilisé avec permission.

Depuis les années 1920, la radio transmet les matchs dans les salons des Canadiens qui montrent un intérêt grandissant pour le hockey. C'est au cours de la description d'un match pour les auditeurs à la maison que le renommé annonceur torontois Foster Hewitt forge l’expression bien connue « He shoots! He scores! » pendant une description de l’action à l’intention des auditeurs à la maison. René Lecavalier décrit par la suite les matchs à la télévision lorsque la Société Radio-Canada diffuse l’émission La Soirée du hockey en 1952 pour les téléspectateurs francophones. L'auditoire anglophone profitera, pour sa part, des descriptions de Hewitt à l'émission Hockey Night in Canada.

En 1967, la LNH entreprend une autre expansion et s'agrandit de six nouvelles équipes américaines, chacune porteuse d’un lucratif contrat de télédiffusion. À la fin des années 1980, alors que des étoiles comme Wayne Gretzky fracassent les records, la ligue compte 21 équipes au Canada et aux États‑Unis.

Un siècle s’est écoulé depuis la fondation de la LNH, et elle est aujourd'hui plus populaire que jamais. Ses 31 équipes recrutent des joueurs dans près de 20 pays, bien que presque la moitié des joueurs de la Ligue sont originaires du Canada.

La coupe Stanley et La Ligue nationale de hockey constituent des événements d'importance historique nationale.

Suivez-nous sur Twitter @Parcs Canada. Apprenez-en plus à propos de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada. Explorez Canada 150!

Date de modification :