Basé sur le modèle australien, le programme des Gardiens Autochtones soutient la gestion et la surveillance des terres sur leurs territoires en fonction d'une responsabilité culturelle pour la terre.

Le programme offre des formations et des opportunités de carrière pour les peuples autochtones afin de travailler comme partenaires égaux avec les gouvernements et l'industrie pour la protection et la gestion des terres et des ressources.


Les gardiens de Haida Gwaii

Réserve de parc national, réserve d'aire marine nationale de conservation et site du patrimoine haïda Gwaii Haanas

Trois figures humaines coiffées de chapeaux hauts sont souvent sculptées au sommet des mâts totémiques haïdas. Autrefois, des gardiens haïdas étaient affectés à des endroits stratégiques autour d’un village pour donner l’alarme à l’approche d’un ennemi.

Les gardiens leur transmettent leurs connaissances sur la terre et la mer, et ils leur font découvrir leur culture – leurs récits, leurs chants, leurs danses et leurs mets traditionnels.

De nombreux visiteurs considèrent les échanges avec les gardiens haïdas comme la partie la plus mémorable de leur visite dans les anciens villages.

Gardiens du sentier de la Côte-Ouest et Gardiens de plage de l’archipel Broken Group

Réserve de parc national Pacific Rim

Gardiens du sentier de la Côte-Ouest

En tant que gardiens traditionnels des terres et des eaux, les gardiens des Huu-ay-aht, des Ditidahts et des Pacheedahts aident Parcs Canada à entretenir les sentiers et à protéger les terres ainsi que les randonneurs qui y viennent. Les gardiens du sentier de la Côte-Ouest racontent parfois des récits aux visiteurs ou chantent avec eux près d’un feu de camp, ou encore ils s’entretiennent avec eux, contribuant à leur laisser des souvenirs inoubliables.


Gardiens de plage de l’archipel Broken Group

L’archipel Broken Group est composé de plus de cent îles, îlots et affleurement rocheux épars qui entourent la réserve et les territoires traditionnels des Premières Nations Tseshaht (en anglais seulement) et Hupacasath (en anglais seulement). La Nation Toquaht (en anglais seulement) et la tribu d’Uchucklesaht (en anglais seulement) possèdent également des droits issus de traités sur des terres faisant partie du parc.

L’archipel Broken Group possède une histoire très riche sur les plans humain, naturel et culturel, ainsi que de précieuses ressources. Parcs Canada travaille en étroite collaboration avec la Première Nation Tseshaht pour prendre soin de ce lieu et communiquer son importance aux visiteurs grâce au programme des gardiens de plage. Les gardiens de plage, qui accueillent les visiteurs et donnent des conseils et des renseignements sur la sécurité, suivent la tradition d’un protocole ancien.

Programme des gardiens

Lieu historique national des épaves de l'Erebus et du Terror

Inspiré par d'autres programmes de gardiens dans des endroits gérés coopérativement, Parcs Canada collabore actuellement avec le Comité consultatif intérimaire de Franklin sur l'élaboration d'un programme de gardiens pour les épaves de HMS Erebus et HMS Terror en 2018.

Cet été, des membres de la communauté de Gjoa Haven et du personnel de Parcs Canada a vont visiter des emplacements proposés pour les gardiens près des deux sites des épaves.

Le programme des Gardiens impliquera les Inuits dans la protection et la surveillance des sites d'épaves et contribuera à intégrer davantage les connaissances inuites dans les opérations de Parcs Canada. Les Gardiens travailleront en étroite collaboration avec l'équipe d'archéologie sous-marine de Parcs Canada lors de leur travail au HMS Erebus cet été. Ils aideront à explorer les emplacements potentiels et à établir des camps de base d'essai qui pourraient être utilisés pour soutenir les futurs travaux archéologiques.

Finalement, les Gardiens joueront un rôle clé à l’accueil des visiteurs sur les sites des épaves - le partage des connaissances et la culture inuite, ainsi que la présentation de l'histoire de Franklin et la surveillance des sites des deux épaves.