Commémorant la marine marchande du Canada pendant la Seconde Guerre mondiale, 1939-1945

L'initiative « Nos héros de la haute mer » invite les Canadiens à se souvenir des sacrifices faits par ceux qui ont servi dans les navires marchands durant la Seconde Guerre mondiale et à souligner le travail incroyable accompli dans les chantiers navals canadiens pour mettre en œuvre un programme important visant à construire des navires de charge pour renforcer la flotte marchande du Canada et de la Grande-Bretagne.

Navigation en temps de guerre

Les océans étaient des routes commerciales dangereuses mais d’une importance stratégique vitale pendant la Seconde Guerre mondiale. Les marines marchandes transportaient les matières premières, les denrées alimentaires, l’armement et autres produits qui devaient assurer la victoire définitive des Alliés en 1945.

Mers dangereuses

Au cours de la guerre, quelque 4 200 navires de la marine marchande canadienne ou battant pavillon d’autres nations alliées ou neutres sombrèrent dans les flots principalement après avoir subi des attaques ennemies. Plus de 62 900 marins périrent, y compris plus de 1 600 Canadiens et Terre-Neuviens, dont on commémore le sacrifice dans le Livre du Souvenir de la Marine marchande conservé dans la Chapelle du Souvenir de la Tour de la Paix, sur la Colline du Parlement.

Relever le défi

Les chantiers navals canadiens entreprirent un ambitieux programme de construction qui se poursuivit tout au long de la guerre. Entre 1941 et 1945, on acheva ainsi la construction de plus de 400 cargos. La Park Steamship Company limitée, une société d’État, exploitait quelque 180 de ces bâtiments dont la désignation rappelait des parcs canadiens. On construisit au Canada d’autres navires de commerce, nommés d’après des forts ayant marqué l’histoire du pays, qui furent envoyés à la Grande-Bretagne.

Aujourd'hui, un certain nombre de parcs et de forts comptent des homonymes parmi les navires marchands et sont conservés et présentés par Parcs Canada comme faisant partie d'un vaste réseau de parcs nationaux, de lieux historiques nationaux et d’aires marines nationales de conservation.

Depuis 2003, la journée du 3 septembre est reconnue comme la Journée des anciens combattants de la marine marchande, rendant ainsi hommage aux contributions de ceux qui ont servi. Leur sacrifice restera aussi en mémoire, comme la bataille de l'Atlantique dont la commémoration annuelle se déroule chaque premier dimanche de mai.

Nous nous souviendrons d’eux...

Plusieurs désignations historiques nationales commémorent la construction navale et la marine marchande canadiennes durant la Seconde Guerre mondiale :