Neuf croix plantées dans l’herbe, quelques vestiges archéologiques indiquant l’emplacement des bâtiments et un monticule de pierres. Voilà ce qui vous rappellera la tragédie qui s’est déroulée au Lac-La Grenouille, le 2 avril 1885. Empruntez le sentier d’interprétation qui raconte comment la misère, le désordre, la faim et le désir de vengeance ont tout fait perdre à la petite communauté.

Les troupeaux de bisons avaient été décimés. Pour les Cris des plaines, il était extrêmement difficile de s’adapter à la vie d’une colonie. Le chef Big Bear avait essayé d’améliorer le sort des gens de sa tribu, mais cette stratégie a semblé trop lente pour certains guerriers dissidents. Ceux-ci ont donc décidé d’attaquer et de brûler le village, laissant derrière eux neuf morts.