L’île Georges a été occupée par des forces militaires britanniques à partir de 1750. Sa position stratégique dans le port d’Halifax la place directement au cœur du système de défense maritime de l’une des principales bases navales de l’Empire britannique au cours des XVIIIe et XIXe siècles. En 1794, l’île passe sous le commandement du prince Edward, alors que des tensions règnent entre le Royaume-Uni et les États-Unis. L’île abrite le fort Charlotte et deux puissantes batteries qui font face au large. On y trouve aussi un réseau de tunnels souterrains et l’un des premiers phares entièrement automatisés au Canada.

Cette île mystérieuse fait partie du folklore local depuis des générations. Son labyrinthe de passages souterrains et ses tunnels lui ont valu ce statut. L’île Georges est actuellement fermée au public. Toutefois, des activités spéciales s’y déroulent à l’occasion, et il est alors possible de la visiter.