Depuis le belvédère sur le chemin Old Post, contemplez les 1300 hectares de fermes, de marais et de terres endiguées qui composent le paysage de Grand-Pré. Découvrez la richesse de l’histoire humaine que recèle cette terre. Un vaste panorama donne vie aux efforts consentis par ces infatigables Acadiens.

Dans les années 1680, ce peuple a su surmonter les défis que posaient la géographie et les plus hautes marées du monde pour établir des colonies prospères. Leur ingénieux système de digues est demeuré, pendant des siècles, à l’apogée de la technologie et a été développé et entretenu par des colons anglais, écossais et néerlandais jusqu’au milieu du XXe siècle.

Allié à une histoire régionale mouvementée, ce système a fait en sorte que le site soit désigné comme le 16e site canadien inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Soulignons également la riche tradition mi’kmaq du spectaculaire cap Blomidon qui borde les terres endiguées. On raconte qu’il abrite l’esprit du légendaire Kluscap, dont l’œil attentif observait la communauté, une autre facette illustrant la diversité de ce paysage culturel et naturel.