Découvrez cette voie navigable majeure ! Le canal relie le passé culturel coloré de la région à l’histoire du commerce florissant du Cap-Breton.

L’étroite bande de terre qui sépare le lac Bras d’Or et l’océan Atlantique servait autrefois de lieu de portage aux Mi’kmaq. Ils l’empruntaient pour rejoindre les provinces maritimes.

Un commerçant en fourrures français, Nicolas Denys, avait fait l’acquisition du fort Saint-Pierre, un poste de traite fortifié du 17e siècle. Ce lieu était idéal pour faire des affaires avec les Mi’kmaq. Nicolas Denys avait entrepris la construction d’un chemin sur la pointe pour permettre aux bœufs de tirer les navires d’une rive à l’autre.

Plus tard, une colonie française s’est établie avec une présence militaire. De 1713 à 1758, Port Toulouse a donc été un lieu de rivalités entre les Anglais et les Français.

Les travaux du canal ont commencé en 1854 et se sont terminés en 1869. Quinze années auront été nécessaires pour tailler une ouverture à travers une colline de granit massif haute de 20 m ! Venez y faire de la voile, du bateau ou du canot. Des expositions vous en apprendront davantage sur ce lieu historique.