Le phare de l’île Bois-Blanc a éclairé les rives du lac Érié pendant plus d’un siècle. Mais les moments les plus excitants de la tour de calcaire blanc se sont déroulés à peine deux ans après sa construction. Découvrez l’histoire des « patriotes » canadiens et de leurs sympathisants américains qui ont navigué sur le lac Érié. Par une journée glacée de janvier, ils ont occupé l’île aux Bois Blancs, forçant la garde militaire britannique limitée, le gardien du phare et sa famille à prendre la poudre d’escampette. Apprenez comment, peu de temps après, des renforts britanniques sont arrivés pour reprendre possession de l’île aux Bois Blancs et remettre le phare en service.

Le phare de l’île Bois-Blanc est maintenant retiré du service et fermé au public. Il demeure toutefois un exemple fascinant de navigation maritime du secteur supérieur des Grands Lacs. Prenez la peine de parcourir en voiture la faible distance entre Windsor et Amhertsburg, vous ne serez pas déçu!