Le phare de l’île Bois-Blanc est fermé au public, mais constitue un point d’observation intéressant. Visitez le site pour comprendre l’importance de son emplacement en tant qu’aide essentielle à la navigation. Revivez ce bref instant dans l’histoire où il a été envahi par les troupes américaines et par les « patriotes » canadiens. Montez à bord du traversier local qui relie Amherstburg à l’île aux Bois Blancs et profitez pendant une heure de la brise venue du lac. Remémorez-vous le dévouement dont ont fait preuve les braves gardiens du phare de l’île Bois-Blanc. L’accès au public est limité et le site ne comporte aucun panneau d’interprétation.

Comment s’y rendre

Emplacement

Bois Blanc Island ON

Le phare est situé sur l'extrémité sud de l'Île Bois Blanc, qui fait partie de la ville d'Amherstburg dans le sud-ouest de l'Ontario, au Canada. Amherstburg est à 30 kilomètres au sud de Windsor (Ontario) et de Détroit (Michigan), à l'embouchure de la rivière Détroit qui se jette dans le lac Érié. Le phare n'est pas ouvert au grand public, mais on peut le voir de la rive d'Amherstburg, de la rivière Détroit.

Heures d'ouverture

Le phare de l'Île Bois Blanc n'est pas ouvert au public et n'a donc pas d'heures d'ouverture. On peut le voir d'Amherstburg, sur la rive ontarienne de la rivière Détroit.

Tarifs

Entrée libre à cet endroit

Installations et services

Lookout Belvédère

Faits en bref

  • En 1961, le phare de l’île Bois-Blanc était désigné site historique national pour son rôle lors d’une brève invasion des Américains en 1838.
  • Construit en 1836, le phare de l’île Bois-Blanc s’est révélé vital à la navigation jusqu’aux années 1950, pour les bateaux qui empruntaient le lac Érié.
  • Le phare de l’île Bois-Blanc est un exemple des phares de type « tour impériale » qu’on construisait sur les Grands Lacs au milieu des années 1800.