Alors que le Dominion du Canada s’étendait vers l’ouest par monts et par vaux, conformément à la Politique nationale du premier ministre Macdonald, un corps de police vit le jour en 1873 afin de préserver la souveraineté du Canada et d’administrer la justice dans l’Ouest. Les premières troupes partirent pour l’ouest en juillet 1874 sous les ordres du commandant French. Elles avaient pour mission de mettre un terme au commerce de whisky et d’imposer la loi canadienne dans la région.

Le fort Livingstone pouvait accueillir 185 hommes avec leurs chevaux et abritait également un logement pour un magistrat. Il demeura le quartier général de la Police à cheval du Nord-Ouest jusqu’en 1876. Entre 1876 et 1877, le fort Livingstone fut la première capitale des Territoires du Nord-Ouest. La séance parlementaire inaugurale du territoire y fut tenue, en attendant l’achèvement de la construction de son siège permanent, le fort Battleford. Le fort fut détruit par un feu de prairie en 1884.