Il existe plus de 1 000 espèces de chauves-souris dans le monde, mais seulement quelques-unes sont régulièrement observées au Canada. La santé de plusieurs espèces en Amérique du Nord est compromise et leur nombre est en déclin en raison d’une maladie relativement nouvelle, le syndrome du museau blanc, qui pourrait avoir de graves conséquences sur la survie de ces espèces.

Parcs Canada protège les chauves-souris et leur habitat dans l’ensemble des sites de Parcs Canada et met en œuvre des mesures de la Loi sur les parcs nationaux et de ses règlements afin de tenter le plus possible de freiner la propagation du syndrome du museau blanc.

Parcs Canada gère les parcs et les lieux historiques où se trouvent des centaines de cavernes, forêts, et même des édifices offrant un habitat idéal pour les chauves-souris. Parcs Canada a la capacité et la responsabilité de s’assurer que ces écosystèmes restent intacts et fonctionnels pour que les chauves-souris demeurent en santé le plus possible et nous et qu’elles deviennent plus résistantes face aux menaces comme le syndrome du museau blanc. Les chercheurs de Parcs Canada collaborent avec d’autres experts en chauve-souris pour réaliser des recherches afin de les protéger et les conserver.

Les chauves-souris et le syndrome du museau blanc

Transcription

Logo de la marque Agence Parcs Canada

Musique joue

Photo d'une chauve-souris en vol

Texte sur l'écran: Les chauves-souris et le Syndrome du Museau Blanc

Musique continue de jouer

Chauves-souris en vol dans la caverne

Les chauves-souris sont de fascinants mammifères
essentiels pour nos écosystèmes.

Photo d'une chauve-souris mangeant un papillon

Les espèces canadienes sont insectivores.
Mondialement, leur valeur pour enrayer les insectes nuisibles
se chiffre en milliards de dollars.

Photo d'une chauve-souris avec un museau blanc

Au Canada, trois espèces sont maintenant en voie
de disparition à cause d'une maladie fongique :
le syndrome du museau blanc.

Carte fait le "focus" sur l'état de New-York pour ensuite montrer l'Ontario et le reste de la carte.

Le champignon, causant le syndrome du museau blanc,
est probablement venu d'Europe.
Il s'est rapidement répandu dans tout l'Est de l'Amérique du Nord
et sa propagation continue.

Groupe de chauves-souris en hibernation

En hiver, le champignon se transmet rapidement
entre les chauves-souris, quand elles se trouvent
dans des cavernes ou mines abandonnées.

Chauve-souris escaladant un rocher enneigé

Les chauves-souris infectées
sortent plus tôt de leur hibernation.

Chauve-souris morte sur un tronc enneigé

Sans insectes à manger, elles épuisent leurs réserves
et meurent.

Photo d'une chauve-souris morte sur la neige

Depuis 2006, des millions de chauves-souris
sont mortes à cause du syndrome du museau blanc.

L'écran devient noir

Musique continue de jouer Photo de 3 spéléologues regardant dans une caverne de l'extérieur

Parcs Canada gère les parcs et les lieux historiques

Édifice du Fort Lennox

incluant des édifices et cavernes
pouvant abriter des chauves-souris.

Chauves-souris actives dans la caverne

Durant tout leur cycle de vie, les chauves-souris
sont protégées sur l'ensemble de nos sites.

Photo d'une scientifique manipulant une chauve-souris

Parcs Canada collabore avec des experts
pour mieux comprendre le syndrome du museau blanc

Photo d'un scientifique manipulant une chauve-souris avec des gants.

et pour trouver des moyens pour ralentir sa propagation.

Employés de Parcs Canada dans la caverne

Notre personnel identifie les habitats et surveille l'état
de santé des populations de chauves-souris.

Photo des scientifiques à l'entrée d'une caverne avec des combinaisons blanches

Les chercheurs et nos employés
décontaminent leurs vêtements et équipement
pour réduire les risques de propagation.

Photos des dortoirs artificiels

Des dortoirs artificiels, placés au bon endroit,
peuvent servir d'habitat pour la mise-bas
de centaines de chauve-souris.

Vidéo des caméras web montrant des chauves-souris actives

Des caméras web installés dans les édifices
de Parcs Canada permettent aux visiteurs d'observer
des chauves-souris et d'en apprendre davantage.

Une chauve-souris active dans la caverne. Une deuxième chauve-souris en vol

Vous pouvez nous aider à protéger les chauves-souris
et leurs habitats.

Chauves-souris en vol dans la caverne

Respectez les avis de fermeture des cavernes
et des sites.
Évitez d'entrer dans les cavernes car vous pourriez
transporter accidentellement les spores se trouvant
sur vos vêtements et équipements vers de nouveaux sites.

Groupe de chauves-souris avec condensation

Le champignon peut être présent même
en l'abscence de chauve-souris.

Groupe de chauves-souris dans une caverne. L'entrée d'une caverne. Les employés de Parcs Canada entrent dans la caverne.

Toute personne entrant dans un site de Parcs Canada
ou des chauves-souris sont présentes,
doit obtenir un permis et suivre le protocole de décontamination

Capture d'écran du site web du Réseau canadien de la santé et de la faune.

Texte à l'écran: http://fr.cwhc-rcsf.ca/

disponible sur le site web du
Réseau canadien dela santé de la faune.

Groupe de chauves-souris

Visitez Parcs Canada pour en apprendre davantage
sur ces êtres fascinants et partagez
vos connaissances avec vos amis et familles.

Groupe de chauves-souris actives dans une caverne

Les chauves-souris sont en péril.

Chauves-souris en vol dans la caverne

Nous avons tous la responsabilité de les aider.

Photo d'une chauve-souris sur un casquette avec le logo du Parcs Canada

Joignez vous à Parcs Canada et aux autres organismes
pour réduire les menaces affectant les chauves-souris
en Amérique du Nord.

L'écran devient noir

Le texte apparaît à l'écran : Photos, par ordre d'apparition: B.Fenton, H.Broders, et J.Segers

Séquences additionnelles : Carl Mrozek et Hugh Broders

Graphique à l'écran : Image de marque de Parcs Canada

Musique cesse

Le texte apparaît sur l'écran © Sa majesté la Reine du Canada représentée par l'Agence Parcs Canada, 2016.

Pour en connaître davantage, cliquez sur les liens ci-dessous :

Les chauves-souris sous le radar de Parcs Canada (PDF, 2,9 Mo)

Protocole national de décontamination pour le syndrome du museau blanc (vidéo YouTube)