La surveillance de l'écosystème mesure les modifications de l'écosystème au fil du temps. À Parcs Canada, nous gérons les écosystèmes afin de maintenir ou de rétablir l'intégrité écologique (IE). Par conséquent, l'objectif du programme de surveillance de Parcs Canada est de mesurer les modifications de l'intégrité écologique.

Pourquoi surveiller?

Le mandat principal de Parcs Canada est d'améliorer et de rétablir l'intégrité écologique tout en amenant le public à mieux comprendre, mieux apprécier et mieux profiter des parcs nationaux. La surveillance de l'IE fournit aux gestionnaires de l'information cruciale sur les modifications de l'intégrité écologique dans le cadre de ce mandat. Parcs Canada travaille actuellement à évaluer notre programme de surveillance et à rajuster ces programmes afin qu'ils rendent compte de façon plus globale des modifications de l'intégrité écologique.

Un programme de surveillance de l'IE bien conçu peut fournir de l'information utile :

  • pour évaluer l'efficacité de nos mesures de gestion;
  • pour mieux comprendre les modifications de l'écosystème;
  • pour déterminer les secteurs où il faut pousser la recherche plus loin;
  • pour bâtir une « base de référence écologique » à laquelle les paysages non protégés peuvent être comparés.
Marécage du parc national du Canada du Mont-Riding
La forêt pluviale tempérée de la réserve de parc national du Canada Pacific Rim
Prairie mixte enherber, avec les bad-lands en arrière-plan, parc national du Canada des Prairies
Toundra arctique du baie Oliver, parc national du Canada Sirmilik

Historique de la surveillance de Parcs Canada

Au cours des ans, Parcs Canada a été un chef de file en matière de surveillance des aires protégées. La gestion de l'écosystème s'exerce dans les parcs depuis les années 1930 et l'expression intégrité écologique a été intégrée dans la politique sur les parcs dès 1979. Les parcs nationaux du réseau surveillent depuis bien des années différents aspects de la biologie des parcs, en fonction d'une vaste gamme de préoccupations de gestion. La réponse (bientôt disponible) de Parcs Canada au Rapport de la Commission sur l'intégrité écologique des parcs nationaux du Canada a clairement souligné le rôle important joué par la surveillance de l'IE dans les parcs nationaux. Ce qui est nouveau maintenant, c'est que gérer en fonction de l'intégrité des écosystèmes des parcs a été défini dans la loi comme étant une priorité de gestion et que les parcs doivent dorénavant rendre compte intégralement de la santé de l'ensemble de leur écosystème.

Le cadre de surveillance de l'IE

Parcs Canada a élaboré le cadre de surveillance de l'IE afin de définir un contexte de science de la conservation pour assurer la surveillance et la reddition de compte globales dans les parcs nationaux. Le cadre de surveillance de l'IE divise l' intégrité écologique du parc en deux volets - diversité végétale et animale et processus de l'écosystème. Le cadre précise également les catégories qui décrivent les principaux facteurs de stress qui affectent les écosystèmes des parcs.

Évaluation de l'intégrité écologique - Suite d'indicateurs

Biodiversité
(typique de la région)
Diversité des espèces
  • changement de la diversité des espèces
  • nombre et étendue des espèces exotiques
Dynamique de la population
  • taux de mortalité et de natalité des indicateurs
  • immigration et migration des indicateurs
  • durabilité de la population des indicateurs
Structure trophique
  • répartition de la classe de taille de tous les taxa
  • niveaux de prédation
Fonctions des écosystèmes
(potentiel de résilience, évolutif)
Succession et rétrogression
  • fréquence et ampleur des perturbations (incendie. insectes, inondations)
  • répartition des classes d'âge de la végétation
Productivité
  • éloignée ou par site
Décomposition
  • par site
Rétention des nutrients
  • Ca, N par site
Facteur de stress
(système non perturbé)
Profils d'utilisation des terres par les humains
  • cartes d'utilisation des terres, densités routières, densité des populations
Fragmentation de l'habitat
  • taille des parcelles, distance entre parcelles, intérieur des forêts
Polluants
  • eaux usées, produits pétrochimiques, etc.
  • transport de matières toxiques sur de longues distances
Climat
  • données météorologiques
  • fréquence des phénomènes extrêmes
Autres
  • problèmes propres au parc

Changer notre façon de surveiller l'IE des parcs

L'une des tâches importantes de chaque parc sera d'ajuster ses programmes de surveillance de l'IE pour s'assurer que ces programmes révisés permettent de rendre compte d'activités de gestion précises et de l'ensemble de l'écosystème du parc, comme l'exigent les objectifs de gestion et comme le précise le cadre de surveillance de l'IE. Ce processus est en cours et prend la forme d'un sondage national visant à résumer toute la surveillance qui s'effectue actuellement dans les parcs nationaux. Un sondage pilote réalisé dans les parcs de l'Atlantique a montré qu'il se fait beaucoup de surveillance, mais que celle-ci vise surtout les populations animales.

Chaque parc devra relever un défi de taille, soit d'élaborer des indicateurs clés de la surveillance qui soient pertinents dans son cas, mais qui puissent être résumés à l'échelle régionale et nationale. La surveillance et la reddition de compte en matière d'intégrité écologique dans les parcs et à l'échelle nationale peuvent être illustrées par une pyramide de la surveillance.

La pyramide de surveillance de l'intégrité écologique de Parcs Canada
 

Un autre défi important se pose pour le programme, soit d'établir de nouvelles méthodes afin de synthétiser des données écologiques complexes et de les présenter sous une forme utile pour la gestion des parcs et pour la diffusion au public canadien d'information sur l'état des parcs nationaux.