Tournez les yeux vers le ciel. Tout en haut des mâts totémiques érodés jalonnant la plage de SGang Gwaay, apercevez les ours, les aigles, les corbeaux et les oiseaux-tonnerre. 

Des gardiens résidents de Haïda Gwaii vous accueillent dans cinq sites sacrés et partagent leur culture et leur connaissance de cet archipel classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ils ramènent les villages de leurs ancêtres à la vie et vous présentent les vestiges des fondations d’immenses maisons longues à plusieurs étages, creusées dans le sol de T’aanuu Llnagaay (Tanu), K’uuna Llnagaay (Skedans), SGang Gwaay (île Anthony), Gandll K’in Gwaay.yaay (île Hotspring) et Hlk'yah GawGa (baie Windy).

Ici, observez la culture haïda : dans les forêts pluviales, vous y verrez des cèdres dont l’écorce a été prélevée et des canoës partiellement creusés. Admirez le mât traditionnel érigé en 2013 sur l’île Lyell, site des protestations contre l’exploitation forestière de 1985 et qui ont abouti à la protection de cette région sous la forme du parc de réserve national de Gwaii Haanas. Ce mât rend hommage à 20 ans de gestion collaborative par le gouvernement du Canada et le conseil de la nation haïda (en anglais seulement).