Les alpinistes aguerris des Rocheuses canadiennes rejoignent toujours le refuge du Col Abbot avec joie. L’ascension jusqu’au col est certes éprouvante, mais la vue depuis le refuge en vaut la peine. Encerclé par les sommets des monts Lefroy et Victoria, qui surplombent les glaciers, ainsi que les cols de l’Alberta et de la Colombie-Britannique, le refuge fait office de paradis pour les alpinistes.

Cette cabane a été construite en 1922 par des guides suisses. Pierres taillées à la main provenant de carrières de la région et matériaux de construction arrivés par bateau ont été transportés à dos de cheval puis à pied jusqu’à une altitude de 2925 m. Le refuge s’intègre parfaitement au décor et a survécu à un siècle de tempêtes de neige et de rafales de vent. Sa conception robuste et sa contribution à l’âge d’or de l’alpinisme canadien en a fait un lieu historique national.

De style rustique traditionnel, cette construction d’un étage et demi offre le strict nécessaire : une cuisine, un coin repas et un endroit pour dormir. Impossible toutefois de ne pas tomber sous le charme. Pour y loger, vous devez vous adresser au Club alpin du Canada, qui gère et entretient gracieusement le refuge en partenariat avec Parcs Canada.