Rapprocher les gens des rivières et de la baie

Le saumon atlantique de l’intérieur de la baie de Fundy habite depuis des milliers d’années dans la baie de Fundy, qui relie les forêts à l’océan. Cependant, les saumons sauvages ayant disparu de la région, la population est en danger de disparition.

Parcs Canada travaille maintenant avec ses partenaires pour ramener le roi des poissons dans les rivières de la baie de Fundy.

 

Vue aérienne de la rivière Upper SalmonDe la rivière à l’océan
L’incroyable cycle de vie du saumon atlantique
Village d'Alma à la marée basseNager au rythme de la marée
S’adapter pour vivre dans la baie de Fundy
Images du vieux barrage sur la rivière Point Wolfe, provenant des archivesLa dégradation des liens
Une relation difficile entre les gens et la nature
Rivière Upper Salmon dans le brouillardDes rivières vides
Le déclin du saumon atlantique de l’intérieur de la baie de Fundy
Des travailleurs au Centre de biodiversité de MactaquacAgir pour contrer la disparition
Protéger une espèce emblématique en péril
Un contenant rempli de saumon adulte se fait déposer dans la rivièreDes raisons d’espérer
La science et les partenariats favorisent le retour du saumon sauvage
Un bénévole sur le tourniquet à saumoneauxVous pouvez aidez
Prêtez main forte au tourniquet à saumoneaux!
Des visiteurs nagent avec le saumonNager avec le saumon au nom de la science
Joignez-vous à nos biologistes pour cette expédition unique d'une journée.

Liens utiles

Rétablissement du saumon de Fundy

Transcription

Narrateur: Sur la côte atlantique du Canada, entre le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse, se situe la baie de Fundy.

Narrateur: Sur la côte atlantique du Canada, entre le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse, se situe la baie de Fundy. Ici, parmi les plus hautes marées du monde, se trouvent les derniers vestiges du saumon de l’Atlantique de l’intérieur de la baie de Fundy l’une des espèces les plus menacées dans l’est de l’Amérique du Nord. Cependant, le parc national du Canada Fundy et ses partenaires tentent de faire revivre l’espèce – et ils sont très près de réaliser une percée.

[Saumon de l’Atlantique présentée à la caméra.]

Dans la baie de Fundy, le saumon est un symbole iconique d’un environnement sain. Il sert de pont entre la forêt et l’océan et joue un rôle important dans les chaînes alimentaires terrestre et aquatique. Après avoir passé les premières années de leur vie dans des ruisseaux d’eau douce, les saumons se déplacent vers les eaux riches en nutriments de l’océan afin d’atteindre l’âge adulte. Une fois la maturité atteinte, ils retournent frayer dans leurs rivières natales pour perpétuer le cycle et y ramener des nutriments qui contribuent à la santé de l’écosystème des rivières. La plupart des saumons de l’Atlantique partent se nourrir dans la mer du Labrador où ils passent trois ans avant de revenir frayer en eau douce. Toutefois, grâce à ses marées incroyables qui la rendent riche en nutriments, la baie de Fundy permet aux saumons d’y rester pour se nourrir et d’atteindre la maturité en seulement un an. Après avoir effectué cette migration raccourcie depuis des milliers d’années, le saumon de l’Atlantique de l’intérieur de la baie de Fundy est maintenant génétiquement distinct des autres saumons de l’Atlantique. Le caractère unique de ce poisson est connu de la population locale depuis longtemps. Elle le surnomme d’ailleurs le "roi des poissons." Durant des siècles, le retour annuel de 40 000 saumons dans les rivières affluentes de la baie constituait une partie importante de l’économie et de la culture locales. Malheureusement, aujourd’hui, moins de 200 saumons reviennent frayer annuellement. La question qui se pose est : pourquoi ce poisson si abondant autrefois est menacé d’extinction imminente? La réponse brève est : nous l’ignorons. Les scientifiques soupçonnent qu’il se passe quelque chose dans l’environnement marin. Lorsque le saumon de l’Atlantique de l’intérieur de la baie de Fundy a été ajouté à la liste des espèces menacées en 2001, les gens d’ici ont su qu’ils devaient agir. Les responsables du parc national Fundy ont recueilli certains des derniers jeunes saumons des rivières du parc pour les réunir dans une écloserie afin de préserver la constitution génétique unique de l’espèce. Aujourd’hui, cette 'banque de gènes vivants,' située au Centre de biodiversité Mactaquac, constitue la dernière défense du poisson contre l’extinction, de même que le fondement du programme de rétablissement du saumon de l’intérieur de la baie de Fundy.

Sous la direction du ministère des Pêches et des Océans, des poissons sont élevés ici, à partir du stock génétique d’origine, puis relâchés dans les rivières de la baie de Fundy. Quoique la banque génétique a permis la survie du saumon de l’Atlantique de l’intérieur de la baie de Fundy, après plus d’une décennie de remise à l’eau du poisson, il n’y a eu aucune hausse marquée de poissons adultes venus frayer dans les rivières. Toutefois, les chercheures ont fait une découverte intéressante : plus le poisson est exposé à la nature, meilleures sont ses chances de survie. Les poissons éclos dans leur milieu naturel étaient les plus robustes.

Seul bémol : il faudrait un grand nombre de poissons adultes prêts à frayer pour remettre la population sur la bonne voie.

Animation : Nouvelle méthode de rétablissement du saumon de la baie de Fundy.

Voici la technique mise à l’essai actuellement : de jeunes saumons de la banque génétique sont relâchés dans les rivières où on leur donne le temps de grandir. Mais plutôt que de laisser tous ces saumoneaux gagner l’océan – où leur chance de survie est faible – on en capture un certain nombre qui sont transportés vers une pisciculture de conservation du saumon sauvage, située à l’île Grand Manan, dans la baie de Fundy. Ici, dans un petit endroit appelé Dark Harbour, le parc national Fundy travaille de pair avec la province du Nouveau-Brunswick, l’Atlantic Canada Fish Farmers Association et Cooke Aquaculture, qui possèdent le savoir-faire dans la pisciculture marine de larges quantités de saumons. L’équipe hautement qualifiée du programme de rétablissement de l’habitat de Fort Folly se charge de transporter les poissons depuis les rivières.

Une fois arrivé, le saumon profite de l’exposition à l’océan et demeure en sécurité jusqu’à l’âge de frai. Au cours des prochaines années, des milliers de poissons adultes de la pisciculture de conservation marine seront relâchés dans leurs frayères dans l’espoir

[Montage d’hélicoptères soulevant des bacs de poissons dans les airs et de saumons libérés dans les rivières de la baie de Fundy.]

qu’ils produisent suffisamment de saumoneaux pour relancer la population sauvage. L’équipe de rétablissement du saumon de la baie de Fundy peut même faire le suivi des poissons après leur remise à l’eau, grâce à l’insertion de dispositifs de suivi par des scientifiques de l’Université du Nouveau Brunswick.

Le saumon de l’Atlantique de l’intérieur de la baie de Fundy pourrait bien être en voie de survivre contre vents et marées. Des résultats préliminaires indiquent que le taux de survie de la progéniture de ces poissons adultes est beaucoup plus élevé que celui des méthodes de rétablissement antérieures. Les collectivités locales attendent avec impatience le retour du saumon. Des centaines de personnes assistent à la remise à l’eau des poissons et participent au programme 'Nagez avec les saumons' du parc national Fundy. Le programme de rétablissement du saumon de l’intérieur de la baie de Fundy sert maintenant de modèle pour le rétablissement d’autres populations de saumons sauvages. Ceci permet encore une fois de rétablir le lien entre l’océan et la forêt – et entre les Canadiens et la nature. Pour en savoir plus et pour vous impliquer, visitez le pc.gc.ca/fundy

Logos de partenaires.

Logo de Parcs Canada.

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de Parcs Canada, 2017.

Mot-symbole Canada.

Aperçu sur le Programme de rétablissement du saumon de la baie de Fundy

Transcription

Animation du logo de Parcs Canada

[Catherine McKenna et Corey Clarke au bord d'une rivière dans le parc national Fundy ]

[Catherine McKenna et Corey Clarke au bord d'une rivière dans le parc national Fundy ] [Catherine McKenna] Corey, vous êtes écologiste au parc national Fundy.

Alors parlez-moi du projet de rétablissement du saumon. [Covery Clarke] Le projet de rétablissement du saumon de Fundy est en quelque sorte l'officialisation récente d'un programme à long terme de rétablissement du saumon de l'Atlantique.

Ce projet est en cours ici, dans la baie intérieure de Fundy et est centré particulièrement sur le parc national Fundy. Beaucoup de groupes y ont travaillé pendant très longtemps, car malheureusement, dans l'aire de répartition du saumon de l'Atlantique, il existe de mauvaises situations en ce moment en ce qui a trait au déclin des populations de saumons. C'est pareil ici, dans le parc national Fundy, dans la baie intérieure de Fundy, une des populations de saumons la plus en péril au monde. Nous travaillons à changer cette situation depuis plus de dix ans et récemment, nous avons vu des changements qui nous ont donné de l'espoir. C'est l'élargissement de notre groupe de partenaires pour inclure l'industrie de l'aquaculture. Nous avons le droit de relâcher de grands nombres de saumons sauvages adultes dans la rivière et nos partenaires constatent des progrès notables dans la santé du saumon. Ces avantages pourraient finalement aboutir au rétablissement des populations de saumons sur une base durable.

[Catherine McKenna] C'est vraiment captivant! Alors c'est à espérer que nous verrons beaucoup plus de saumons ici même, en particulier en septembre ?

[Corey Clarke] Absolument!

Signature de Parcs Canada

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par Parcs Canada, 2017.

Mot-symbole de Canada