Si le parc national Tuktut Nogait était situé plus près des régions densément peuplées, ses canyons profonds, ses eaux vives et la faune de sa toundra attireraient plus de touristes. Considérez-vous donc comme un privilégié si vous parcourez la distance qui vous sépare de cette riche région de 18 890 km2 où le rare caribou de Bluenose West met bas. Vous aurez la chance de découvrir un paysage intact de toundra onduleuse traversée par certaines des dernières rivières nord-américaines à avoir été découvertes par les Européens.

Pour une aventure unique, accédez à ce territoire éloigné, situé à 170 km au nord du cercle arctique. Il offre un habitat aux prédateurs les plus redoutables et les plus insaisissables de notre continent, notamment les loups arctiques, les grizzlis et les carcajous. Observez les faucons gerfauts et les faucons pèlerins qui nichent en grand nombre entre les sommets et les canyons, au cœur des mythiques canyons des rivières Hornaday et Brock.

Plongez dans l’histoire : plus de 400 sites archéologiques ont été découverts dans le parc, témoins de 1 500 ans d’occupation inuite. Les Inuvialuits pratiquent toujours leurs activités traditionnelles de récolte. Réservez leurs services puisqu’ils agissent aussi maintenant comme guides d’interprétation dans le parc.