47 endroit(s) trouvé(s)
Parc national Aulavik

Aulavik, qui signifie « endroit où les gens voyagent » en inuvialukton, protège plus de 12 000 kilomètres carrés de basses-terres de l'Arctique à l'extrémité nord de l'île Banks. Le parc englobe divers paysages allant de vallées fluviales fertiles à des déserts polaires en passant par des buttes et des bad-lands, un terrain ondulé et des côtes découpées.

Parc national Auyuittuq

Venez vivre une expérience arctique diversifiée et grandiose à Auyuittuq ! Vous y verrez des pics granitiques escarpés et des glaciers étincelants qui forment une ligne sinueuse à l’horizon. Vous serez aux abords des vallées de toundra et des fjords aux parois abruptes où serpentent des eaux qui regorgent de narvals et de phoques annelés. Partez en randonnée en longeant des eaux glaciales et fracassantes et en parcourant des prés parsemés de fleurs sauvages. Franchissez le col Akshayuk, un corridor naturel dans un paysage de rochers vertigineux – un refuge pour les alpinistes chevronnés et les adeptes du ski en arrière-pays. Sous la lumière du soleil de minuit, observez des oies des neiges, des renards arctiques et localisez des inuksuit, ces repères en forme d’êtres humains.

Parc national Banff


Les pics montagneux des Rocheuses, les lacs glaciaires turquoise, une ville et un village de montagne dignes d'une carte postale, une abondante faune sauvage et des paysages à couper le souffle font du premier parc national du Canada, le parc national Banff, le fleuron de tous les parcs du pays. Plus de trois millions de visiteurs s'y rendent chaque année. Certains choisissent la randonnée ou le cyclisme, d’autres le ski ou le camping. Ce ne sont pas les activités qui manquent dans cet endroit qui est reconnu comme l'un des plus beaux décors de montagne au monde. Banff fait d'ailleurs partie des parcs des montagnes Rocheuses canadiennes collectivement inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Parc national Elk Island

À seulement 35 minutes à l’est d’Edmonton, vous attend toute l’année un pays des merveilles. Étendez votre couverture et observez le ciel étoilé, loin des lumières de la ville. Ou encore, suivez les traces d’un bison et découvrez comment ce magnifique animal a pu être sauvé de l’extinction. Le parc national Elk Island n’est pas seulement un important refuge pour les bisons, les wapitis et plus de 250 espèces d’oiseaux. C’est également un havre de paix pour les pique-niqueurs d’un jour comme pour les campeurs.

Parc national Forillon

Le parc national Forillon propose une foule d’expériences entre mer, falaises et forêt. Marchez tranquillement sur une plage de galets. Pénétrez dans l’histoire en poussant la porte de la jolie maison jaune qui surplombe la mer. Plongez en apnée pour découvrir une faune et une flore colorées. Tendez l’oreille, vous entendrez le chant des oiseaux marins et peut-être même le souffle des baleines.

Parc national Fundy

 

Grandes marées, forêts préservées et camping tout confort vous attendent au parc national Fundy. Planifiez une excursion en kayak lorsque la marée haute avoisine les 12 m, marchez à marée basse sur l’extraordinaire fond marin ou explorez l’arrière-pays. Empruntez des sentiers menant à des cascades perdues en plein cœur des forêts acadiennes. Ajoutez-y un séjour en yourte et un spectacle musical en plein air. Vous comprendrez pourquoi la baie de Fundy est un joyau maritime dans un écrin de nature.

Parc national Ivvavik

Ivvavik, qui signifie « lieu pour mettre au monde, aire de croissance » en inuvialuktun, la langue des Inuvialuit, est le premier parc national du Canada créé à la suite d'une entente visant une revendication territoriale des Autochtones. Le parc protège une grande partie du terrain de mise bas de la harde de caribous de la Porcupine et représente les régions naturelles du nord du Yukon et du delta du Mackenzie.

Parc national Jasper



Occupant une superficie de plus de 11 000 kilomètres carrés, le parc national Jasper est le plus grand des Rocheuses canadiennes et fait partie du site du patrimoine mondial des Rocheuses canadiennes de l’UNESCO.

Rapprochez-vous de ce joyau de notre patrimoine en explorant un ou l’ensemble de nos cinq incontournables, en vous détendant dans nos célèbres chaises rouges ou en participant à des activités et à des programmes dirigés par Parcs Canada.

L’année 2017 marque le 150e anniversaire du Canada, et nous comptons célébrer à fond!L’entrée dans le parc sera gratuite pendant toute l’année, et nous vous invitons, vous et votre famille, à nous rendre visite le plus souvent possible. (Suggestion : le parc est spectaculaire en hiver aussi!)

Parc national Kootenay


Le parc national Kootenay est un lieu de contrastes exceptionnels, où des rivières de montagne aux eaux glacées côtoient des sources thermales bouillonnantes. Il a été établi en 1920, dans le cadre d’une entente pour la construction d’une route à travers les Rocheuses. Parcourez cette route panoramique et découvrez ce qu’elle révèle à chaque virage. Explorez les chutes spectaculaires et les canyons étroits situés à proximité de la route, ou planifiez une grande randonnée dans les sentiers de l’arrière-pays.

Parc national Kouchibouguac

Sur la côte acadienne du Nouveau-Brunswick, découvrez un parc national où de luxuriantes forêts mixtes conduisent à des marais salés colorés et à des plages chaudes de bord de mer. Au large des côtes, des dunes dorées accueillent une mer calme. La nuit, cette réserve de ciel étoilé se transforme en chef-d’œuvre céleste et l’hiver, le parc se révèle un fabuleux terrain de jeu enneigé. Chacune de ces merveilles naturelles s’intègre aux fascinantes cultures acadiennes et mi’kmaq. Bienvenue au parc national Kouchibouguac, une destination à couper le souffle en toute saison.

Parc national Pukaskwa

Les vagues déferlent sur les rives reculées de l’immense lac Supérieur et se brisent contre les affleurements de granit. Des forêts de pins et d’épinettes balayées par les vents s’étendent à perte de vue au sommet d’imposantes falaises et le long des plages de sable. Des ours noirs se délectent de bleuets, le chant du huard retentit au crépuscule, les orignaux, perchés sur leurs longues pattes, se déplacent dans les zones humides. Rendez-vous au parc national Pukaskwa dont le caractère sauvage se mêle à la riche histoire des Premières Nations Anishinaabes.

Parc national Qausuittuq

Imaginez un groupe d’îles dans une mer figée par la glace, un milieu qui sert d’habitat au caribou de Peary, espèce en voie de disparition, une terre de chasse et de pêche traditionnelle qui a supporté les Inuit de Resolute Bay depuis leurs réinstallation dans les années 1950 : le parc national Qausuittuq est tous cela et plus.

Parc national Quttinirpaaq

Au parc national Quttinirpaaq, vous êtes au sommet du monde ! De noirs sommets en dents de scie se découpent sur de scintillantes calottes glaciaires et d’immenses glaciers alimentent des rivières sauvages. Venez observer le lièvre arctique blanc qui broute dans un paysage parsemé de saxifrages à feuilles opposées. Dans ce territoire naturel et accidenté, découvrez des campements de peuples anciens et des abris d’explorateurs. Soyez attentif aux groupes de bœufs musqués qui sillonnent la toundra et aux caribous, curieux, qui s’approchent sous le soleil de minuit. Venez vivre une expérience à la fois enivrante et extrême !

Parc national Sirmilik

Venez explorer le vaste paysage de glaciers, de vallées et de flèches de cheminées de fée sculptées dans la roche rouge à Simirlik ! Des oiseaux de mer y ont fait leur nid à même les falaises côtières vertigineuses qui se dressent au-dessus des eaux. Plongez la pagaie entre les phoques et les icebergs qui émergent çà et là, tout en prêtant l’oreille au souffle des narvals et des bélugas. Skiez sur des glaciers. Faites de la randonnée en plein territoire de chasse du harfang des neiges. Partez en motoneige jusqu’à la lisière des radeaux de glace, à l’affût des ours polaires, des phoques annelés et des morses. Arrêtez-vous à l’un des sites culturels inuits, thuléens ou européens. Sous le soleil de minuit, une visite à Sirmilik est l’aventure arctique à son meilleur !

Parc national Terra-Nova

Évadez-vous et venez découvrir et contempler les merveilles et les paysages saisissants du parc national le plus à l'est du Canada, Terra-Nova. Dans cet endroit magique, la terre et la mer étalent leurs attraits sous vos yeux. Percez les secrets de la forêt boréale insulaire en parcourant des sentiers riches de trésors naturels et culturels. Terminez la journée en beauté par une agréable soirée de théâtre sous les étoiles. Tout est en place que vous puissiez créer votre propre aventure!

Parc national Tuktut Nogait

Le paysage et la faune de ce parc national de 18 890 km2 ne s’offrent qu’aux rares privilégiés prêts à parcourir 170 km au nord du cercle arctique. Venez découvrir des collines ondulées, trois importantes rivières, des canyons escarpés, des chutes, le rare caribou de Bluenose West et les plus redoutables prédateurs du continent. 

Parc national Ukkusiksalik

Planifiez une visite à Ukkusiksalik, où les collines ocre et ondulées et la toundra luxuriante vous séduiront. Admirez la faune sauvage, dont les ours polaires, les grizzlis, les loups arctiques et les caribous. Découvrez des vestiges archéologiques des peuples qui, pendant des millénaires, ont traversé ces contrées sauvages et éloignées. Pagayez en kayak ou partez en bateau sur une mer intérieure, entre les bélugas et les phoques. Parcourez la mer glacée en motoneige. Faites de la randonnée parmi les fleurs sauvages et contemplez un inuksuk de pierre qui resplendit sous le soleil de minuit.

Parc national Vuntut

Une contrée arctique sauvage et encore vierge, l’histoire d’une Première Nation vieille de plusieurs millénaires, le théâtre d’une des migrations animales les plus impressionnantes de la planète. Voilà ce que vous réserve le parc national Vuntut.

Parc national Wapusk

En visitant le parc national Wapusk, vous serez émerveillé par cette vaste contrée sauvage située dans une région subarctique isolée. D'une superficie de 11 475 kilomètres carrés, le parc se trouve à la limite de la forêt boréale et de la toundra arctique. Il abrite la population d'ours polaires de l'ouest de la baie d'Hudson, qui compte 1000 bêtes, et protège une aire de mise bas de cette espèce parmi les plus vastes au monde. Amants de la nature, gardez l’œil ouvert pour repérer un renard arctique, un lièvre arctique, un loup, un caribou, un carcajou ou encore l’une des plus de 200 espèces d'oiseaux qui vivent dans le parc. Visitez Wapusk grâce à des organisateurs de voyages commerciaux situés à Churchill.

Parc national Wood Buffalo

Faisant partie du réseau canadien de parcs nationaux et de lieux historiques nationaux, le parc national du Canada Wood Buffalo est le plus grand des parcs nationaux du pays et l'un des plus vastes du monde. Il fut créé en 1922 pour protéger les derniers troupeaux de bisons du nord du Canada. Aujourd'hui il protège un exemple exceptionnel et représentatif des plaines boréales nordiques du Canada.

Parc national Yoho

 
Le parc Yoho, dont le nom provient d'une expression crie qui marque l'émerveillement, se situe dans la partie ouest des Rocheuses canadiennes. Comme des voyageurs du monde entier, venez admirer ses parois rocheuses abruptes, ses cascades et ses sommets vertigineux. Avec des sentiers et des paysages spectaculaires, le parc vous propose un aperçu unique des merveilles de la nature canadienne, depuis les secrets d’une vie océanique des temps anciens jusqu’à la puissance de la glace et de l’eau.

Parc national de Prince Albert

Vous rêvez d’aventure? Rendez-vous à Waskesiu, village situé en bordure du lac et qui sert d’entrée principale pour le parc. Explorez des lacs forestiers ou faites une sortie en ski nautique. Vous préférez le calme de la nature? Quittez la civilisation et partez en randonnée. Qui sait, peut-être pourrez-vous repérer un bison sauvage? Le parc national de Prince Albert vous plaira à coup sûr avec sa nature à la fois sauvage et accessible.

Parc national de l'Île-du-Prince-Édouard

Écoutez les vagues s’échouer délicatement sur les plages de sable qui bordent les falaises de grès rouge et les dunes sculptées par le vent. Roulez sur un sentier du littoral, dégustez un pique-nique près d’un phare et observez les hérons depuis les baies côtières. Faites une randonnée en forêt, scrutez les étangs à la recherche d’un renard roux, d’oiseaux aquatiques ou de parulines, puis construisez un château de sable. À la tombée de la nuit, faites griller des guimauves au-dessus d’un feu de camp en vous laissant bercer par des récits et des chants. Le parc national de l’Île-du-Prince-Édouard : un véritable terrain de jeu géant pour les petits et les grands.

Parc national de la Mauricie

Au-delà des forêts de conifères et de feuillus, vous apercevez quelques touches d’azur : le parc compte plus de 150 lacs aux dimensions variées. Le jour, le cri envoûtant du plongeon huard vous fait peut-être frissonner. À quelques pas, les cascades vous attendent pour une baignade. Le soir venu, ce sont les hululements de la chouette rayée ou du grand duc qui vous accompagnent jusque dans vos rêves.

Parc national de la Pointe-Pelée

Oasis de forêt carolinienne luxuriante à l'extrême sud du Canada, le parc national de la Pointe-Pelée s'anime du chant des oiseaux migrateurs au printemps, bourdonne du crépitement des cigales en été, frémit des battements d'ailes des monarques à l'automne et retrouve sa quiétude en hiver.

Parc national de la Péninsule-Bruce

Des falaises spectaculaires qui s’élèvent à partir des eaux turquoise de la baie Georgienne; de grandes forêts où se promènent des ours noirs et où des espèces de reptiles rares se terrent dans les zones rocheuses et les terres humides; des cèdres anciens qui s’élancent à partir des falaises; des orchidées et des fougères en grande quantité qui prennent racine dans une multitude d’habitats. Bienvenue dans le cadre enchanteur du parc national de la Péninsule-Bruce!

Parc national des Glaciers

Le parc national des Glaciers est un paradis en toutes saisons. Admirez ses hautes montagnes et ses profondes vallées remplies d'anciennes forêts. Atteignez le sommet en suivant des chemins tracés par les légendaires guides de montagne suisses. Faites une randonnée parmi de majestueux cèdres recouverts de mousse ou en contournant les rochers recouverts de lichen des prés alpins. À la fin de la journée, blottissez vous dans un fauteuil devant un bon feu et apprenez l’histoire du col Rogers et du chemin de fer transcontinental du Canada.

Parc national des Lacs-Waterton

En Alberta, les prairies viennent à la rencontre des montagnes Rocheuses, au parc national des Lacs-Waterton. Ce magnifique paysage a subi les affres d’un feu irréprimé en septembre 2017, ce qui explique la fermeture de certains secteurs. L’appui et la compréhension du public sont appréciés pendant que Parcs Canada déploie les efforts nécessaires pour que le parc national des Lacs-Waterton soit sécuritaire pour les visiteurs à l’avenir. 

Parc national des Mille-Îles

Rendez-vous dans les îles pittoresques de granit et de pins balayés par les vents qui composent le parc national des Mille-Îles. Explorez des baies isolées en kayak ou en bateau à moteur. Passez une journée au bord de la rivière ou campez au bord de l'eau dans une tente oTENTik au centre d'information principal du parc. Découvrez des espèces rares de tortues et d'oiseaux en vous promenant sur les sentiers de randonnées qui serpentent le parc. Vivez la magie de cette nature sauvage captivante et historique, située à quelques heures de Toronto et de Montréal.

Parc national des Monts-Torngat

Des sommets en dents de scie et des fjords découpés par les glaciers plongent dans des eaux indigo parsemées d’icebergs, alors que des ours polaires et des caribous se promènent au milieu de rochers comptant parmi les plus anciens de la Terre. Situés dans la région subarctique, les monts Torngat abritent les récits marquants, les esprits et les traditions ancestrales des Inuits. Suivez les descendants de ce peuple millénaire au cœur d’un paysage spectaculaire, où la nature et la culture se rencontrent.

Parc national des Prairies

Expérimentez la solitude, au beau milieu de la plaine, alors que le vent des prairies fait onduler les herbes sous le ciel bleu. Faites un tour de charrette, asseyez-vous autour d’un feu de camp ou passez une nuit à la belle étoile. Voyagez dans le passé en observant des ossements de dinosaures, faufilez-vous entre les cercles de tipis et remarquez la ferme agricole au loin.

Parc national des Îles-de-la-Baie-Georgienne

Découvrez des lieux où les pins blancs sont balayés par le vent et où les rives granitiques du Bouclier canadien se transforment en denses forêts de feuillus. Roulez sur des sentiers cyclables en pleine forêt. Passez la nuit dans des emplacements de camping isolés ou des chalets au bord de l’eau. Partez en randonnée sur des sentiers offrant des points de vue sur des eaux émeraude. Ici, l’aventure est partout. Bienvenue au parc national des Îles-de-la-Baie-Georgienne, le plus grand archipel d’eau douce au monde ! Le paysage de ces îles protégées, accessibles que par la voie des eaux, a été une source d’inspiration pour les artistes du Groupe des Sept. Nul doute qu’il saura aussi vous inspirer.

Parc national du Gros-Morne

Des fjords et des sommets montagneux dominent majestueusement un paysage contrasté, fait de plages, de tourbières, de forêts et de falaises accidentées. Né de la collision continentale et ciselé par les glaciers, le paysage ancien du parc du Gros-Morne figure sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Empruntez les chemins du littoral et flânez entre les éperons d’érosion. Naviguez jusqu’au pied des saisissantes parois escarpées de la gorge de l’étang Western Brook. Restez à l’affût des caribous et des orignaux. Partez en randonnée dans les hautes terres boréales, où le lièvre arctique et le lagopède alpin prolifèrent sur la toundra. Découvrez la culture haute en couleur des villages de bord de mer avoisinants.

Parc national du Mont-Revelstoke

Par une chaude journée d’été, promenez-vous dans la fraîcheur d’une forêt pluviale luxuriante. Rendez-vous au point de non-retour du tremplin de ski de renommée mondiale et imaginez la sensation qu’ont ressentie les champions qui s’y sont jadis lancés. Atteignez le sommet de la seule montagne du réseau des parcs nationaux dont vous pouvez commencer l’ascension à quelques pas de votre voiture. Ces formidables activités vous attendent au parc national du Mont-Revelstoke.

Parc national du Mont-Riding

La verge d’or jaunâtre ondule dans les vastes prairies et une douce brise souffle sur les trembles. Des ours noirs avancent à pas feutrés le long des sentiers typiques de la zone boréale et le brame du wapiti se répercute dans la forêt. Visitez la légendaire cabane de Grey Owl et admirez l’emblématique entrée est qui a traversé le temps. Dormez sous la tente, bercé par le chant des oiseaux nocturnes. Au réveil, parcourez quelques-uns des 400 km de sentiers offerts.

Parc national et lieu historique national Kejimkujik

Depuis des générations, des familles se rendent au parc national et lieu historique national Kejimkujik pour y faire du canoë, de la randonnée, du camping, et pour entrer en contact avec la nature et la culture mi’kmaq. Quand le soleil se couche, le ciel révèle un incroyable panorama de dizaines de milliers d’étoiles formant la seule Réserve de ciel étoilé en Nouvelle-Écosse. Des pétroglyphes (gravures dans la pierre), des aires de campements traditionnels, et un réseau d'eaux navigable en canoë témoignent de la présence des Mi’kmaq depuis des milliers d’années

Le parc national Kejimkujik Bord de mer est une zone protégée à part sur la côte Atlantique, qui réunit des plages d'un sable blanc immaculé, des eaux turquoises, des tourbières côtières, des fleurs sauvages en abondance, un riche réseau de lagunes, et les animaux qui y habitent.

Reservations de camping


Parc national et réserve de parc national Kluane

Le parc Kluane, situé très haut dans les montagnes du sud-ouest du Yukon, est une terre de limites extrêmes. Le parc abrite le plus haut sommet du Canada, le mont Logan (5 959 m), le plus grand champ de glace du pays, ainsi que la population de grizzlis la plus diversifiée sur le plan génétique d’Amérique du Nord. Joignez-vous aux voyageurs qui viennent du monde entier pour franchir les cols alpins du parc et pratiquer la descente de rivière en radeau pneumatique, le long de glaciers vêlants. Profitez des randonnées exceptionnelles d’une journée et des panoramas visibles depuis la route. Le parc Kluane vous émerveillera de mille façons !

Parc urbain national de la Rouge

Formé d’une riche mosaïque de paysages naturels, culturels et agricoles le parc national de la Rouge renfermant de nombreuses caractéristiques remarquables, dont : une étonnante biodiversité, certaines des dernières exploitations agricoles du Grand Toronto; des parcelles de forêt carolinienne; le seul camping de Toronto; l’un des plus grands marais de la région; des plages vierges; des possibilités de randonnée exceptionnelles et une histoire humaine remontant à plus de 10 000 ans, dont des sites et des villages autochtones qui comptent parmi les plus anciens du Canada.

Réserve de parc national Akami-Uapishkᵁ – KakKasuak – Monts Mealy

Situés au Labrador, les sommets de roche nue arrondis sous l’action glaciaire des Monts Mealy s’élèvent à 1180 mètres au-dessus du lac Melville. Les paysages intacts de toundra alpine, de littoraux marins, de forêts boréales, d’îles et de rivières constituent l’habitat d’une multitude d’espèces boréales. Pendant des milliers d’années, d’anciennes cultures humaines ont également fait de cet endroit leur lieu d’appartenance. Pour les Innus, Inuits, et autres, les paysages de cette exceptionnelle région naturelle revêtent une grande importance culturelle. Akami-Uapishkᵁ et KakKasuak sont les noms traditionnels de ce parc : Akami-Uapishkᵁ est le nom innu de la région signifiant Montagne blanche de l’autre côté, et KakKasuak est le mot des Inuits du Labrador pour montagne.

Réserve de parc national Nahanni

Les aiguilles de granit du Cirque of the Unclimbables s’élèvent au-dessus de la prairie alpine luxuriante. À Náįlįcho (chute Virginia), la rivière Nahanni Sud plonge à une hauteur deux fois supérieure à celle des chutes du Niagara. Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, la réserve de parc national Nahanni s’étend sur une superficie de 30 000 m2. Les Premières Nations du Dehcho vous accueillent à Nahʔą Dehé, pays des pics montagneux, des plateaux et des rivières sauvages.

Réserve de parc national Nááts'ihch'oh

Baptisée d’après le mont du même nom, la réserve de parc national Nááts’ihch’oh est un lieu d'importance pour les peuples du Sahtu. Habitat du grizzly, du mouflon de Dall, de la chèvre des Rocheuses et du caribou des bois, elle se situe aux confins du Yukon et des Territoires du Nord Ouest, sur les terres ancestrales des Shúhtaot’ine (Dénés des montagnes).

Réserve de parc national Pacific Rim

La réserve de parc national Pacific Rim vous permet de découvrir les richesses naturelles et culturelles de la côte ouest. En hiver, habillez-vous chaudement et venez contempler les vagues qui déferlent sur les rochers du rivage. En été, venez vous promener sur la plage de sable qui s'étend à perte de vue. Un gardien de plage des Premières Nations vous accueillera lors de votre arrivée sur la rive, et les gardiens du sentier de la Côte-Ouest vous raconteront des légendes anciennes autour du feu de camp.

Réserve de parc national de l'Archipel-de-Mingan

Avec ses géants de calcaire qui semblent surgir d’un autre monde, l’archipel de Mingan envoûte dès le premier regard. Alors, qu’à l’horizon, baleines et phoques batifolent dans l’immensité bleue, les quelque mille îles et îlots fascinent tant par leur flore unique qu’à cause des colonies d’oiseaux marins qui les peuplent. Profitez pleinement de ce décor intemporel en prenant part à une expédition en mer ou en explorant les îles!

Réserve de parc national de l'Île-de-Sable

Une île sablonneuse sauvage, balayée par le vent, se trouve au large dans l’Atlantique Nord, sa forme de croissant caractéristique émergeant du vaste océan. Isolée et lointaine, l’île de Sable est l’une des îles les plus distantes des côtes du Canada. Des dunes mouvantes, parmi les plus grandes dans l’est du Canada, dominent le paysage. Les célèbres chevaux sauvages de l’île de Sable errent librement, alors que la plus grosse colonie de reproduction de phoques gris au monde fréquente les longues plages. Des étangs témoignent de la présence d’une lentille d’eau douce, essentielle au maintien de la vie, flottant sous l’île. Des plantes, oiseaux et insectes, dont certains ne se trouvent nulle part ailleurs sur terre, se sont adaptés à la vie sur l’île de Sable.

L’île de Sable a une longue et fascinante histoire humaine qui couvre plus que quatre siècles. Plus de 350 navires s’y sont échoués en raison de la mer agitée, du brouillard et des barres de sable submergées qui entourent l’île, ce qui a valu à cette dernière le surnom de « cimetière de l’Atlantique ». La première station de sauvetage au Canada, établie en 1801, a été construite sur l’île de Sable. C’est un endroit où s’émerveiller devant la survie dans un environnement inhospitalier.

Réserve de parc national des Îles-Gulf

Les aigles et les oiseaux marins tournoient majestueusement dans le ciel de la mer des Salish. Les eaux parsemées d’îlots sont fréquentées par des phoques, des loutres, des épaulards et des marsouins. Faites du kayak, de la randonnée à pied ou du vélo dans cet écrin de nature luxuriante qui abrite de rares écosystèmes évoluant sous un climat méditerranéen. Boisées, les îles Gulf proposent de nombreux sentiers menant à des belvédères au sommet des montagnes, ainsi qu’à des phares et à des vestiges qui rappellent la présence des Premières Nations et l’époque des pionniers. On y trouve également des rivages et des lagunes, un véritable sanctuaire pour de nombreuses espèces d’oiseaux.

Réserve de parc national, réserve d'aire marine nationale de conservation et site du patrimoine haïda Gwaii Haanas

À Gwaii Haanas, admirez des cèdres et des épinettes de Sitka majestueusement drapés de mousse qui dominent les anciens mâts sculptés et les vestiges des maisons traditionnelles haïdas. Observez les pygargues à tête blanche qui sillonnent le ciel et les ours qui s'alimentent ent de saumons sur les plages sauvages d'un océan qui regorge aussi de baleines, de marsouins et de lions de mer. Découvrez un monde luxuriant, retiré et empreint de spiritualité. Cette terre ancestrale est un lieu de ressourcement pour les Haïdas, dont le conseil de la nation et Parcs Canada veillent à sa protection.

​Parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton

Lorsque vous longerez les côtes de la célèbre Cabot Trail, vous passerez par le parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton où des canyons de rivière, présentant une forêt luxuriante, sont creusés dans l’ancien plateau bordé de falaises de couleur rouille.

C’est l’un des endroits les plus fascinants du Canada, un lieu où les montagnes et la mer se rencontrent.

Ouvrez l’œil! Vous pourriez apercevoir un orignal ou un pygargue à tête blanche. Vous pourriez même voir un petit rorqual ou un globicéphale plonger dans les vagues déferlantes de l’océan Atlantique ou dans le golfe du Saint-Laurent. Vous serez toujours à proximité d’une assiette fumante de homard fraîchement sorti de l’océan.